Etablissement Liberté

Selon le bilan provisoire de l'Observatoire national interministériel de sécurité routière, 3 464 personnes ont perdu la vie en 2015 sur les routes de France métropolitaine, soit 80 de plus que l'année précédente (+2,4%). Les plus jeunes payent en 2015 un lourd tribut puisque la mortalité a augmenté de 7%. Plus de 70% des blessés graves sont des usagers dits vulnérables : motocyclistes, cyclomotoristes, cyclistes et piétons.

Dans une récente enquête, menée par un groupe d'élèves de seconde auprès de propriétaires d'engins à deux roues sur BAMAKO, plus de 35% des sondés ont déjà été victimes d'un accident de la route. Une grande majorité pense que les principaux facteurs de risque sont le manque de connaissance des règles de sécurité routière, les addictions aux produits et les défaillances techniques de l'engin.

Plus que jamais, il est donc important de sensibiliser nos jeunes aux dangers de la route. Cette année encore, Monsieur MARA permettra donc aux élèves de se familiariser aux règles de conduite.

L'obtention des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) permettra aux élèves de valider les connaissances de sécurité routière progressivement acquises tout au long de la scolarité. In fine, elles constituent la première grande étape vers la conduite.

Rappelons qu'en France, pour ceux qui sont nés à partir du 1er janvier 1988, l'ASSR de 2e niveau est obligatoire pour s'inscrire à l'examen du permis de conduire (AAC, A1, A, B).